L’évolution de l’arbre généalogique des langues

Il existe plus de 7’100 langues dans le monde. En Europe plus de 230 langues sont parlées et plus

de 2’000 le sont dans les pays d’Asie. En Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec à peine 3,9 millions d’habitants, on parle plus de 840 langues différentes ! Or, parmi ces langues, environ 40% sont menacées de disparaître…

 

Dans toute cette diversité, comment sont recensées les langues parlées dans le monde ? Quel avenir leur est-il réservé ?

 

Les liens entre les langues principalement parlées dans le monde

Dans l’ordre, les 5 langues les plus parlées dans le monde par des locuteurs natifs sont :

  1. le chinois
  1. l’espagnol
  1. l’anglais
  1. le hindi
  1. l’arabe

 

Parmi ces langues, qui n’ont parfois que très peu de liens, que ce soit au niveau de la prononciation ou encore de la signification, nous pouvons nous demander comment ces langues peuvent-elles être liées ?

 

L’une des principales raisons est que certains pays sont officiellement multilingues comme le Canada (français et anglais), l’Afrique du Sud (notamment afrikaans et anglais), l’Israël (arabe et hébreu), la Belgique (français, néerlandais et allemand) … Les langues s’influencent entre elles et avec le temps, se mélangent pour en créer d’autres, une autre déclinaison, un autre style.

 

Toutes les langues sont liées entre elles. Elles ont, à un moment ou à un autre de l’histoire, été croisées, déclinées, influencées. Même si cela s’opère à des degrés différents. Prenons l’espagnol et le portugais par exemple. Certains mots sont presque les mêmes et signifient la même chose. Le lien ici, est direct et l’influence d’une langue sur l’autre est évidente. Au contraire, le lien      entre le français et le chinois semble inexistant, pourtant il l’est. Mais cela nécessite de remonter dans le temps. À une influence qui date de l’époque de la colonisation. Le mélange et l’immersion des cultures ont joué de manière indirecte et progressive sur nos langues.

 

Les évolutions des principales langues parlées aujourd’hui

La transmission des langues parlées est avant tout sociale. Leur naissance ou leur disparition est liée aux politiques linguistiques ou aux dominations économiques. La grande tendance actuelle est à l’adoption d’une langue de communication internationale et à une simplification des grandes aires linguistiques.

Nous tendons cependant à une disparition de nombreuses langues. Un chercheur anglo-saxon, Mark Pagel a estimé que, depuis que l’être humain dispose de la faculté de langage, on a parlé sur la surface du globe entre 31’000 et 600’000 langues différentes, son estimation moyenne étant d’environ 140’000 langues. On considère qu’il existe aujourd’hui plus de 7 000 langues.

 

En plus de constater des évolutions en termes de nombre de langues, nous constatons également des évolutions en termes de structure. Lorsque de nouveaux mots entrent dans notre langue, ils ne sont pas encore entièrement formés ou dans leur état final. Le sens d’un mot évolue au fil du temps, ce qui change notre compréhension et notre perception d’un terme.

 

Ainsi, les langues bougent et se modifient en nombre, mais également dans leur sens et leur utilisation fondamentale.

 

Quel avenir pour les langues ?

 

Les langues n’échappent pas à la mondialisation. Certaines sont de plus en plus parlées, alors que d’autres langues sont en voie de disparition. Selon les lieux, les nécessités, les besoins et les politiques, les individus recherchent celles qui leur sont le plus utiles ou le plus profitables.

 

Nous pouvons penser qu’un tri va être progressivement effectué pour ne plus rester qu’un nombre minime de langues parlées. C’est bel et bien ce que semblent montrer les statistiques actuelles avec la menace d’extinction de 40% des langues avant la fin du 21ème siècle.

 

Les langues vont progressivement se modifier, fusionner, s’éteindre… pour encore des centaines d’années.

 

Dans un avenir relativement proche, le français par exemple devrait voir ses effectifs passer à près de 800 millions de personnes parlant d’ici à 2050, soit près de 9% de la population contre seulement 3,5 % aujourd’hui, ceci étant dû au développement de la population en Afrique.

Le nombre de locuteurs de chaque langue est en constante évolution. Sur les 7’111 langues parlées dans le monde en 2019, seules 8 % sont considérées comme très stables et ont de faibles chances de disparaître, car elles sont utilisées par les gouvernements, les écoles, les médias, etc. L’anglais, le chinois, le hindi, l’espagnol et le français sont le top 5 des langues ayant le plus de locuteurs à travers le monde actuellement.

 

Mais qu’en sera-t-il vraiment dans les années à venir ?

This post is also available in: Chinois simplifié Anglais Allemand Italien Arabe Russe Espagnol Portugais - du Portugal